Paysages malgaches

La Prairie à graminée ( bozaka )

Cette formation naturelle qui couvre de vaste étendues est le domaine de l’élevage extensif du zébu.
Cet écosystème anthropique (crée par l’homme pour ses besoins) abrite de très rares espèces végétales et animales endémiques.

Le Bush

Ce fourré épineux endémique s’est développé dans le Grand sud, région où les pluies sont rares. Parmi les arbustes et plantes à épines ou à petites feuilles, souvent cirées, les euphorbes et les didieréacées imposent leurs silhouettes faméliques. Le bush dégradé devient sarike.

La Savane

Savane dans le Sud

Savane dans le Sud

Elle couvre de vastes étendues dans l’Ouest et sur les Hautes Terres. Elle est surtout constituée de graminées à tendance ligneuse (cynodon, heteropognon) souvent ponctuée de termitières, parfois de palmiers ou de tamariniers. Brûlée par les éleveurs elle tend à régresser laissant parfois le sol se cuirasser.

La Mangrove

Le palétuvier est l’espèce dominante de cette formation littorale de l’ouest qui colonise les dépôts vaseux des estuaires et des deltas des fleuves.

La Forêt Pluviale

La forêt ombrophile, toujours verte, comporte une haute futaine de 25 à 30 m aux nombreuses strates riches en lianes. Outre des épiphytes, fougères arborescentes et orchidées, elle abrite une centaine d’espèces (euphorbiacées et myricacées surtout). En altitude, la « forêt de brouillard » s’enrichit de mousses et lichens.

La Forêt Sèche décidue

Dans l’Ouest, où la saison sèche s’allonge, la forêt caducifoliée domine avec ses essences tropicales (palissandre et ébène), ses tamariniers, ses acacias et ses nombreuses variétés de baobabs.

Elle comporte aussi des espèces à feuilles persistantes et, souvent, un bois fourré aux strates inférieures.



There are no comments

Add yours