parcs-reserves-a-la-une

Présentation des Parcs Nationaux et réserves naturelles

On recense plus 50 parcs nationaux et réserves (12 % du territoire) à Madagascar. Dans la plupart des cas, la visite de ces aires protégées doit se faire sous la conduite d’un guide agréé – les guides parlent généralement français. Quand elle ne s’intègre pas dans un circuit organisé, elle nécessite un permis de l’organisme qui gère le site. Ce permis s’achète sur place, dans la ville la plus proche ou à Antananarivo.

La plupart des réserves et parcs nationaux sont gérés par :

  • l’Association nationale pour la gestion des aires protégées (ANGAP),
  • le Service des eaux et forêts avec l’aide du World Wildlife Funds (WWF)
  • et d’autres organisations internationales.

Parcs Nationaux

parcs-nationaux2gLes habitations sont bannies de ces aires protégées comme toute forme d’exploitation (chasse, agriculture, abattage du bois). La visite payante et guidée ne peut se faire sans une autorisation de l’organisme qui gère le site. La circulation à pied ou en voiture et le camping y sont réglementés. Madagascar compte actuellement 18 parcs nationaux.

Lire l’article

Réserves Naturelles Intégrales

L’accès (payant) de ces aires destinées à protéger des écosystèmes particuliers nécessite une autorisation écrite du service des eaux et forêts.
On recense 5 réserves naturelles intégrales. Andohahela et Tsingy du Bemaraha, ayant obtenu le statut de parc national pour y permettre le développement de l’écotourisme.

Lire l’article

Réserves Spéciales

Au nombre de 23, elles protègent des espèces animales ou végétales particulières.
Les populations peuvent s’y établir mais la gestion des ressources est contrôlée. Leur accès, payant, est réglementé et soumis à autorisation.

Lire l’article




There are no comments

Add yours