les-vezo-a-la-une

Les Vezo

Les Pêcheurs Vezo

Les Vezo, qui tirent peut être leur nom de « mivehy izao » (manier la rame), vivent  sur une frange littorale qui s’étend du sud de Toliara (Tuléar) au nord de Morondava, jamais loin de la mer, même si certain se sont convertis à l’agriculture avec plus ou moins de bonheur.

C’est bien le nomadisme qui distingue les Vezo des autres Malgaches. A l’aise sur l’eau dès leur plus jeune âge, ils n’hésitent pas à quitter leur villages plusieurs mois durant pour gagner des zones de pêche éloignées de leurs amers familiers. La vie est rude, les risques sont nombreux, mais la mer les fait vivre.

Le Nomadisme

D’avril à décembre, les Vezo font des escapades en haute mer. Durant quelques jours ou plusieurs semaines, ils campent en famille sur une plage ou sur un îlot désert, la voile et le mât de leur pirogue leur servant de tente.

De janvier à mars, quand sévissent les cyclones, des coups de vent brutaux et une houle dangereuse, les Vezo font relâche dans leurs villages d’attache. Ils passent leur temps à entretenir les pirogues à balancier, leur seconde résidence, et à pêcher dans les eaux calmes des lagons et des chenaux de mangrove.

La Pirogue à Balancier (« lakam-piarana »)

La Pirogue : L'embarcation de pêche traditionnelleTaillée dans le tronc d’un seul arbre, la pirogue vezo est mue par la force du vent, relayée par la rame quand la brise faiblit ou qu’il faut manœuvrer dans un chenal étroit.

La voile, carrée, se déploie sur deux espars qui forment un « V » dont l’angle  peut varier. Le coin inférieur avant de la voile est fixé à la proue de la pirogue et son coin inférieur arrière porte l’écoute. Pour  virer de bord, il suffit de changer l’orientation des mats et d’intervertir les coins inférieurs de la voile : un unique balancier équilibre l’engin.

La Pêche Traditionnelle Vezo

C’est à bord d’un lakam-piarana que les pêcheurs partent en mers. Aux abords de la côte, « an-dohan ny riaka » (en tête de la mer), ils pêchent au filet.

La pêche à la ligne « andriva » (sur les grands fonds poissonneux) est de loin la plus courante et permet des prises conséquentes.

La Pêche de Fond

La pêche artisanale Très appréciée, la pêche « anosy » (eaux abords des îlots coralliens) se pratique de jour au filet et de nuit à ligne de fond. Certains pêcheurs spécialisés dans la plongée en apnée récoltent des holothuries et capturent de gros poissons et des langoustes au harpon.

D’autres maîtrisent, non sans risque, les tortues de mer au corps à corps exposant ensuite, comme trophées, les crânes de ces reptiles fichés au bout d’un piquet devant leurs maisons.

Village VezoL’Habitat Vezo

Les maisons, en matériau végétal, s’alignent sur la plage suivant un axe nord-sud. Une haie en bois de palétuvier réunit dans un « vala » (enclos) rectangulaire les cases des membres de la même famille sur plusieurs générations.

D’étroits passages est-ouest et nord-sud  permettent de circuler entre les enclos.




There are no comments

Add yours