Vivre, Madagascar et son peuple

peuple-vivre

Le peuple Malagasy

La relation avec le monde et la vie quotidienne sont régient par le respect des ancêtres – les Razana – ceux qui sont passés dans l’au-delà, se rapprochant du Dieu créateur « Zanahary » et acquérant.

Ainsi le pouvoir de bénir ou de maudire ceux qui vivent ici-bas. Liens entre Dieu et les vivants et garants de l’ordre et du bonheur terrestres.

Les anciens, ou « Ntaolo », ne faisaient jamais rien d’important – mariage, pose de la première pierre d’une maison, funéraille, et surtout les « famadihana » ou retournement des morts.

Sans avoir consulté un devin, « Mpanandro », de peur de s’attirer les malédictions.

Des traditions préservées, une civilisation bâtie autour de la riziculture et de l’élevage bovin, un peuple qui perpétue de riches traditions artisanales et artistiques : danse, musique, littératures orales et écrites, sculpture… Mais aussi, un peuple s’ouvrant vers le monde. Très accueillant, toujours souriant, vivant au rythme du « mora mora » : lentement mais sûrement.

 


| Le Quotidien | La Religion | Art de vivre | Flore et Pharmacopée |