zodiaque-a-la-une

Le Zodiaque – le Cosmos et le Destin

Tous les éléments constitutifs du cosmos – puissances surnaturelles, ancêtres, humains, animaux, plantes, sites naturels… – s’ordonnent selon les règles du zodiaque malgache, vintana (« destin »), dans un mouvement perpétuel et seulement transparent pour Dieu, Zanahary.

Ainsi, le destin de chacun résulte de l’application, à tous les moments de l’existence des principes du zodiaque, dont l’astrologue ( mpanandro), et le devin- guérisseur ( ombisasy ) sont les interprètes.

Signes du Zodiaque

Zodiaque Malgache ou « Vintana »

Les douze signes du zodiaque sont organisés en quatre destins principaux portant chacun deux destins secondaires, comme le montre l’almanach malgache. Ils structurent l’espace de la vie sociale, qu’il s’agisse de construire une maison ou un parc à bœufs, d’élever un tombeau, d’organiser un rituel…

Le plus important des douze signes, celui du Bélier ( Alahamady, en haut, à droite ) correspond au nord–est.

C’est la direction vers laquelle on se tourne pour s’adresser à la divinité, l’orientation du sacré.

Charme « Ody »

Le charme, assemblage d’éléments symboliques du cosmos, de plantes et d’objets divers enfermés dans un coffret ou une corne de zébu, est toujours, par sa composition, une réponse particulière à la question posé : qu’il s’agisse d’accroître son troupeau, de retenir une épouse volage, de s’opposer à ses ennemis, ou d’obtenir une promotion.

Tombeau du Sud Malagasy

Jours « Fastes » et « Néfastes »

Le moindre événement est placé sous l’influence de plusieurs destins. Celui du jour proprement dit, celui de la période du mois (décan), celui du signe zodiacal du mois, celui de l’année.

Suivant la conjonction de ces destins, la journée sera faste ou néfaste. Entreprendre une action importante un mauvais jour est « fady » ( interdit ) et attire le malheur non seulement sur le responsable, mais aussi sur son lignage.

« Ombiasy » et divination
Le Sikidy Malagasy

Le Sikidy Malagasy

A l’inverse du possédé, siège humain d’une puissance qui intervient directement, le devin-guérisseur sollicite l’intercession des puissances quand un problème ( malheur ou maladie ) lui est posé.

Il établit son diagnostic en lisant les figures formées par des graines jetées sur une natte. Cette technique de divination « Sikidy » d’origine arabe indique la plante ou le talisman requis comme traitement.

Calendriers

Trois calendriers régissent la vie des Malgaches : le calendrier officiel ( grégorien ), le calendrier agricole, lié au cycle solaire qui rythme les travaux des champs, et le calendrier des destins, de 355 jours.

C’est ce calendrier, luni-solaire et d’origine arabe, qu’utilisent les devins pour déterminer le moment favorable pour chaque activité et adresser les horoscopes.




There are no comments

Add yours