Parc National d’Isalo

Canyon des singes

Le parc national de l’Isalo recoupe les limites du massif du même nom (81 540ha), formation de grès jurassique dont l’altitude varie entre 515 m et 1268 m que l’érosion a entaillé de profonds canyons et hérissé de pics aux formes insolites. Dans ce cadre grandiose alternent plaines herbeuses et désertes de pierres aux formes tourmentées, dont les couleurs virent du gris métallisé à l’ocre, rouge à la fin des heures de la journée. Véritable jardin botanique dans un décor de western, le parc abrite un escarpement rocheux.


Alluaudia ProceraFlore

Dans les zones les plus arides, la moindre anfractuosité rocheuse abrite des plantes succulentes dont les racines, troncs, tiges ou feuilles emmagasinent l’eau de ruissellement – pachypodiums, aloès et euphorbes.

Au fond des canyons, une humidité constante entretient une végétation luxuriante. Palmiers, pandanus et fougères se regroupent en bouquets grêles le long des cours d’eau.

lemur-catta1gFaune

Elle comprend 55 espèces d’oiseaux quelques reptiles et mammifères, dont le lémur catta ou maki, le propithèque de Verreaux et l’eulémur fauve.

En bandes hiérarchisées, guidées par une femelle dominante, les maki se déplacent avec une remarquable aisance sur les falaises abruptes de I’Isalo, se nourrissant surtout de plantes.


La Fenêtre de l’Isalo ( 3 Km – Ouest de Soarano, à la lisière du parc)

C’est au couchant que cette ouverture naturelle dans la roche offre les plus belles perspectives.

Les rayons du soleil glissent alors entre ses « montants » pour teindre d’ocre-rouge crêtes rocheuses et savanes plantées de palmiers.

Isalo Parc NationalLa Piscine Naturelle (6 km à l’ouest de Ranohira)

La piste jalonnée de Tanao, monuments mégalithiques de forme conique d’euphorbes et de pancosmismes, serpente au pied de falaises abritant des tombeaux bara avant de rejoindre la rivière de sable cours d’eau ombragé de palmiers, de fougères et d’aloès.

Au fond du canyon, une cascade s’épanche dans un bassin naturel, plan d’eau turquoise et fraîche.


Le Canyon des SingesLe Canyon des Singes (10 Km au nord–ouest de Ranohira)

On peut observer lémuriens, grenouilles et caméléons dans cette vallée encaissée où coule une rivière bordée de fougères, de palmiers et de bambous.

Tombeau BaraLes Tombeaux Bara

Les Bara abritent leurs tombeaux dans des grottes du massif.

Un cercueil laqué de noir et de rouge posé sur des roulettes surplombe ainsi la piste qui mène à la piscine naturelle.

La Reine de l'IsaloLa Reine de l’Isalo (12 km au sud ouest de Ranohira)

Les Bara voient le profil d’une reine couronnée dans ces deux rochers érodés visibles depuis RN 7.

La Grotte des Portugais (50 km au nord l’ouest de Ranohira via Bekijoly)

Une rivière serpente dans ce vaste cirque au flanc duquel s’ouvrent deux grottes portant des traces d’occupation humaine.



There are no comments

Add yours